L'enfant ce glandulaire inconnu

Dr. Jean Gautier - Éditions La Vie Claire


La découverte du Dr Gautier consiste à mettre en évidence la prédominance du système glandulaire sur le système nerveux central, de part son antériorité dans le développement embryologique.

En effet, dès le 12ème jour de la vie fœtale c’est la thyroïde qui fait battre le cœur, et non les fibres nerveuses motrices, inactives car immatures. Par ailleurs on peut souligner que la thyroïde participe à la myélinisation du système nerveux, c'est-à-dire la formation d'une gaine de myéline autour des fibres nerveuses, durant la vie fœtale et au delà jusqu’à la puberté. Au fil des ans, l’enfant évolue du type surrenalien (1ere année de la vie), au type thyroïdien (jusqu’à l’age de 7 ans), puis au type hypophysaire (vers 12 ans) pour commencer à atteindre le type génital interstitiel (vers 15 ans) ; ce dernier ne devant pas être confondu avec la sexualité. Indépendamment de l’évolution d’un type à l’autre, c’est en passant par 3 pubertés successives (8ème jour, 12ème et 15ème année) que l’être humain atteint un équilibre glandulaire complet l’autorisant à utiliser pleinement son potentiel intellectuel et à développer son adaptabilité sociale (sens moral).

 

Retour au bilan Hormonal